Le nouveau Razr de Motorola est le premier smartphone pliable dont le prix est fixé

La marque de smartphone avec l’un des téléphones à rabat les plus légendaires des années 00 sent l’occasion de retrouver sa gloire d’antan. Alors que la perception grandit que la prochaine phase du mobile est celle des appareils pliables multi-usages, Motorola saisit l’occasion de faire revivre son célèbre Razr, un téléphone que tous les enfants cool avaient quand vous étiez en huitième année mais dont la marque languissait comme le téléphone à rabat a laissé la place au smartphone. Plus intéressant encore, c’est le premier fabricant de smartphone pliable grand nom à fixer un prix pour le concept.

La révolution pliable va vite : La société mère de Motorola, Lenovo Group, s’associe à Verizon pour lancer l’appareil sur le marché dès février, peut-être à temps pour battre Samsung, le plus grand nom avec un concept pliable dans les travaux. Mais contrairement à Samsung, nous connaissons déjà le prix de ce nouveau Razr : il devrait se situer autour de 1 500 $, selon un rapport du Wednesday Wall Street Journal.

La renaissance du Razr sera extrêmement limitée, avec des plans de fabrication d’environ 200.000 des dispositifs d’affichage flexible. Les brevets déposés par la compagnie laissent entendre qu’il ressemblera à un téléphone à clapet mince d’antan. À l’intérieur, il abritera un présentoir simple et long qui peut être plié en deux pour s’adapter confortablement à votre jean.

Croquis du nouveau Motorola Razr pliable

Les amateurs de Smartphones en ligne ont supposé que l’extérieur du Razr pourrait aussi avoir un écran pour afficher les notifications quand il est fermé. Cependant, même avec un écran extérieur, il est difficile de voir un cas d’utilisation innovant pour ce téléphone à rabat moderne à part d’être juste un gadget flashy.

D’autres téléphones pliables prévus, comme le Galaxy F et le LG de Samsung, servent tous de tablettes de téléphone intelligentes deux-en-un. En théorie, une conception hybride pourrait permettre aux utilisateurs de tablettes de transporter facilement un appareil de type ordinateur portable dans leur poche. Les premiers concepts du Razr ressemblent plus à un téléphone à rasoir traditionnel à écran tactile qu’à un clavier. Les LG, en revanche, sont censés se dérouler comme un parchemin, ce qui semble indiquer qu’ils pourraient être utilisés comme une sorte d’outil de présentation.

En l’état, le FlexPai de Royole est le seul téléphone pliable disponible en pré-commande et il n’a pas fait l’objet de commentaires élogieux (bien que, bien sûr, c’est le risque d’être le premier sur le marché). Le Galaxy F devrait être dévoilé dès le 20 février, mais pourrait ne pas arriver sur le marché avant avril, selon un rapport précédent. Le faible nombre de Razrs qui devraient être fabriqués est également un indice que Motorola se contente de vendre un petit nombre à des irréductibles qui ne peuvent pas attendre que d’autres modèles soient disponibles.

Que ce nouveau Razr puisse puiser dans l’enthousiasme entourant les concepts de smartphones de nouvelle génération, ou qu’il soit accueilli comme une niche, le dispositif de throwback reste à voir. Mais quoi qu’il en soit, vous devez admirer l’agitation et l’opportunisme qui se cachent derrière le timing.

Auteur de l’article : Philippe